Awely des tigres et des hommes Tigers and People

De la naissance à l’âge adulte, les étapes de la vie du tigre

4 septembre 2015

Protectrice et dévouée, la tigresse s’occupe seule de ses petits et de leur éducation. Le mâle, lui, n’est présent que lors de la phase d’accouplement même si celui-ci partage parfois ses proies avec d’autres femelles et leurs progénitures.

Après une période de gestation de 95 à 107 jours, la tigresse met au monde entre un et six petits (deux à trois en moyenne) dans un endroit isolé. Les bébés naissent aveugles et le restent durant 6 à 14 jours. Seuls ceux qui parviennent à boire le lait de leur mère, s’orientant grâce à la chaleur que celle-ci dégage, comptent pour la tigresse. Les autres sont considérés comme mort-nés et sont rapidement abandonnés.

Allaités pendant huit mois, les bébés ne goûtent à la viande qu’à partir de 40 à 60 jours. Ils commencent par lécher puis mordiller les proies déposées par leur mère à l’extérieure de la tanière. En effet, la tigresse veille à préserver un environnement propre pour sa portée et bannit toute nourriture ou déjection à l’intérieur de leur habitat. Par ailleurs, elle nettoie régulièrement ses petits en les léchant, ce qui a des effets bénéfiques sur leur santé.

À trois mois, les jeunes tigres peuvent rester seuls pendant plusieurs jours en attendant le retour de chasse de leur mère et sont toujours les premiers à se nourrir. Ils restent auprès de cette dernière jusqu’à l’âge de 18 à 36 mois pour apprendre à chasser, apprentissage fondamental qu’ils débutent entre cinq et six mois.

Les mâles quittent le groupe les premiers et la fratrie se dissout complètement dès lors que la tigresse peut à nouveau s’accoupler. Il arrive que les jeunes femelles établissent leur territoire à proximité de celui de la mère, où elles sont parfois tolérées. A leur tour, les jeunes adultes se reproduisent à environ trois ans pour les femelles et six pour les mâles. Enfin, leur espérance de vie en liberté est d’une quinzaine d’années.

Observer les tigres et leurs habitudes n’est pas aisé en milieu naturel, principalement parce qu’ils se déplacent sur de grandes distances pendant la nuit et qu’il est difficile de les suivre à la trace dans la forêt ou la savane. Notre organisation partenaire indienne Aaranyak les étudie notamment grâce à un système de prise de vues automatisé. Des appareils photographiques équipés de capteurs et placés dans la forêt permettent à l’organisation de collecter des photos et de courts films, d’où sont tirées de nombreuses données visant à mieux connaître le félin et son comportement.

Soutenez notre travail de conservation du tigre et de son habitat.

_FIN7312

Nous contacter



captcha



Awely, des tigres et des hommes a besoin de vous

En nous soutenant, même modestement, vous contribuez directement aux actions que nous menons sur le terrain et vous montrez ainsi votre engagement à vouloir préserver les tigres, sans négliger les besoins élémentaires des populations humaines vivant à son contact.

Par avance merci.

Faire un don