Awely des tigres et des hommes Tigers and People

Les fermes à tigres : un moyen détourné d’alimenter le commerce illégal

26 juin 2015

Ils vivent dans des enclos et sont officiellement destinés à être montrés au public. Certains de ces tigres sont en fait vendus sur le marché illégal, notamment pour faire face à la demande en médecine traditionnelle chinoise.

Pointée du doigt pour la prolifération de ses fermes d’élevage de tigre, la Chine adopte un comportement ambigu. Si elle prend des mesures de conservation de l’espèce conformément à la réglementation internationale, elle délivre aussi dans le même temps, des permis d’ouverture pour ces établissements.

La situation est moins grave au Vietnam où l’on compte tout de même une dizaine de fermes. Ces félins en captivité vivent dans des conditions moins déplorables mais ne sont pas à l’abri d’abus. Notre partenaire Education for Nature contrôle régulièrement ces fermes. L’organisation place dans ses registres toutes les données sur les félins et s’assure de la bonne application de la loi pour ce type d’activité.

Soutenez les tigres, faites un don.

Tigre ferme vietnam news

Un tigre trouvé à la Pacific Beer Company pendant une inspection, l’une des dix fermes et zoos privés au Vietnam où environ 130 tigres sont maintenus en captivité.

© Education for Nature – Vietnam

 

 

Nous contacter



captcha



Awely, des tigres et des hommes a besoin de vous

En nous soutenant, même modestement, vous contribuez directement aux actions que nous menons sur le terrain et vous montrez ainsi votre engagement à vouloir préserver les tigres, sans négliger les besoins élémentaires des populations humaines vivant à son contact.

Par avance merci.

Faire un don