Awely des tigres et des hommes Tigers and People

Quelle serait l’origine du tigre ?

6 novembre 2015

Le tigre (Panthera tigris) est classé dans le genre Panthera, tout comme le lion, la panthère, le jaguar et la panthère des neiges qui vivent encore de nos jours à l’état sauvage.

Contrairement à ce que l’on pensait autrefois, les tigres à dents de sabres – qui possédaient des canines de plusieurs dizaines de cm de long – n’étaient pas les ancêtres directs des félins actuels. Certains étaient de lointains cousins, d’autres étaient très éloignés. Il ne s’agissait donc pas de tigre, et rien ne prouvait que leur robe fût rayée.

L’ancêtre du genre Panthera demeure sujet à discussion. Les premiers représentants de ce genre auraient vu le jour il y a -10.7 millions d’années (ma) en Asie centrale, et non -3.8 ma en Afrique comme cela était encore récemment supposé. Les 1ers tigres se seraient différenciés de l’ancêtre des panthères des neiges et de Panthera blytheae, espèce aujourd’hui éteinte, il y a -8.8 ma.

L’aire de distribution des premiers tigres devait comprendre la répartition historique du tigre du Bengale, s’étendant de la mer Caspienne à l’ouest, jusqu’à l’Asie du sud-est et l’Indochine au sud, au nord de la Chine et de la Sibérie et même dans l’actuelle Alaska en Amérique du nord. Les variations climatiques liées aux glaciations quaternaires et aux périodes interglaciaires ont joué un rôle en incitant beaucoup d’espèces à migrer vers des régions plus chaudes et plus hospitalières.

C’est ainsi que plusieurs populations de tigres se sont retrouvées isolées les unes des autres et se sont différenciées génétiquement et morphologiquement, jusqu’à être aujourd’hui considérées comme des sous-espèces distinctes. Une minorité de tigres resta sur place au nord, s’adaptant au froid : ils donnèrent les actuels tigres de Sibérie. Les autres se déplacèrent plus au sud et vers l’ouest ; certains franchirent même le détroit de Bering à l’est lorsque ce fût possible.

Si le tigre a su s’adapter et survivre à de profonds changements de son environnement, l’espèce est aujourd’hui au bord de l’extinction en raison des pratiques humaines. Il est certain que le taux de natalité important  de ce grand félin ne sauvera pas les dernières sous-espèces, si l’homme ne change pas son rapport à la nature et ne prend pas les mesures nécessaires.

Seuls 4000 tigres survivent à l’état sauvage et il appartient à chacun de les protéger. C’est ce que nous faisons au Népal, en Inde, au Bangladesh et au Vietnam. C’est maintenant à vous d’agir.

_FBA9075

Nous contacter



captcha



Awely, des tigres et des hommes a besoin de vous

En nous soutenant, même modestement, vous contribuez directement aux actions que nous menons sur le terrain et vous montrez ainsi votre engagement à vouloir préserver les tigres, sans négliger les besoins élémentaires des populations humaines vivant à son contact.

Par avance merci.

Faire un don